L’enjeu qualité

L'enjeu qualité

La production française de semences de maïs bénéficie d’atouts incontestables et incontestés : diversité de l’offre permise par des caractéristiques pédoclimatiques très favorables, stabilité et régularité des rendements obtenus par la technicité des agriculteurs-multiplicateurs et des équipes techniques et qualité

La qualité des semences, notamment en termes de faculté germinative, d’identité et de pureté variétale, constitue un enjeu stratégique imposant une vigilance permanente à tous les stades de production.

Elle résulte d’un travail collectif associant l’agriculteur-multiplicateur, l’établissement, le service inspection de la F.N.P.S.M.S. et le service officiel de contrôle et certification (SOC).

Chaque acteur s’engage à :

AGRICULTEUR - MULTIPLICATEUR

  • Connaître le règlement technique et s’y conformer sans réserve
  • Conduire la culture conformémentau cahier des charges technique
  • Engager les ressources humaines et matérielles
  • Autoriser l’inspection des cultures dans ses parcelles

ÉTABLISSEMENT

• Diffuser les règles de production de la variété.
• Accompagner le suivi technique des cultures.
• Respecter la mise en oeuvre des contrôles réglementaires.

SERVICE INSPECTION

• Former et qualifier les techniciens (agréés et d’encadrement).
• Vérifier la conformité des cultures au règlement technique.
• Élaborer les fiches d’inspection.
• Classer la culture.

INSPECTEUR SOC

• Réaliser des contrôles par sondage d’au moins 5 % des cultures.
• Former et auditer les techniciens agréés.

Le parcours qualité La qualité se construit au champ

1. ISOLEMENT

Agriculteur - muliplicateur

  • Je respecte les distances d’isolement pour chacune de mes parcelles

établissement

  • Il fournit le cahier des charges technique à l’agriculteur multiplicateur.
  • Il met à la disposition de l’agriculteur multiplicateur des semences de base de qualité.

2. Semis

Agriculteur - muliplicateur

  • Je respecte le calendrier et le dispositif de semis.
  • Je sème les semences de base correspondant à la variété contractualisée.
  • Je sème systématiquement 2 mâles de bordure sur toutes les parcelles.
  • Je sème les mâles d‘isolement si nécessaire.
  • J’identifie ma parcelle (pancarte…).
  • Je conserve les étiquettes SOC des sacs de semences de base.

établissement

  • Il déclare les cultures au GNIS.
  • Il conseille l’agriculteur multiplicateur et l’accompagne dans le suivi technique de ses cultures.

Service inspection

  • Il qualifie et affecte les techniciens agréés aux cultures.

3. épuration

Agriculteur - muliplicateur

  • J’élimine les impuretés (aberrants ou hors type) dans les femelles, les mâles et les repousses, dès que possible jusqu’à la fin des floraisons.

établissement

  • Il conseille l’agriculteur multiplicateur et l’accompagne dans le suivi technique de ses cultures.

Service inspection

  • Il prend contact avec l’agriculteur multiplicateur.
  • Il vérifie avec les étiquettes SOC la conformité des lots de semences de base, l’identification de la parcelle.
  • Il note les dates de semis et le dispositif de semis, le précédent cultural et la surface inspectée.
  • Il vérifie la conformité de l’isolement (distance et/ou mâles d’isolement), et l’existence des mâles de bordure.
  • Il contrôle la conformité de l’état cultural.

4. Castration

Agriculteur - muliplicateur

  • Je forme et j’encadre mes castreurs.
  • Je parcours une à plusieurs fois par jour mes parcelles pour anticiper la conduite des castrations.
  • Je castre autant de fois que nécessaire dans la parcelle pour éliminer la totalité des panicules des plantes femelles avant émission de pollen (y compris les petits pieds).

établissement

  • Il conseille l’agriculteur multiplicateur et l’accompagne dans le suivi technique de ses cultures.

Service inspection

  • Il visite les parcelles autant de fois que nécessaire.
  • Il contrôle la conformité de l’état cultural, de l’identité variétale, de l’émission de pollen, de l’épuration, de la castration et de l’état sanitaire.
  • Il note les dates floraison.
  • Il enregistre les résultats d’inspection dans la base GNIS-SOC et classe les cultures.

5. Destruction des mâles

Agriculteur - muliplicateur

  • J’élimine les mâles avant la récolte selon les instructions de l’établissement.

établissement

  • Il conseille l’agriculteur multiplicateur et l’accompagne dans le suivi technique de ses cultures.

6. Récolte

Agriculteur - muliplicateur

  • Je respecte la date de récolte préconisée par l’établissement.
  • Je mets à disposition de l’établissement la totalité de la récolte et je garantis l’identification jusqu’à la livraison.

établissement

  • Il détermine la date de récolte et la communique à l’agriculteur multiplicateur.